top of page

Vous vous méfierez de vos médicaments apres avoir lu cet article


Un paquet de scandales pour ceux qui nous "soignent"


L'industrie pharmaceutique, plus communément appelée "Big Pharma", est censée être là pour garantir notre santé en nous proposant des thérapeutiques efficaces, sécuritaires, dans l'interet du bien commun, or le modèle capitaliste dans lequel elle evolue l'oblige à adopter un certain paradigme de fonctionnement qui amène malheureusement à des dérives. Cet article est surtout destiné à informer sur l'ampleur du problème en se focalisant sur les chiffres, mais, très bientot nous décortiquerons ce modèle et vous verrez à quel point cela peut être sombre parfois.


Ci dessous une liste non exhaustive des scandales ayant éclaboussés les laboratoires pharmaceutiques.


Pfizer est l'une des plus grandes entreprises pharmaceutiques au monde, et elle a été impliquée dans plusieurs scandales au fil des ans. Un des scandales les plus notoires impliquant Pfizer est celui de la mise en marché illégale de son médicament Bextra, un anti-inflammatoire non stéroïdien. En 2009, Pfizer a plaidé coupable d'avoir promu Bextra pour des utilisations non approuvées et a payé 2,3 milliards de dollars pour régler les accusations. En 2011, Pfizer a également été accusé d'avoir falsifié des données de recherche pour promouvoir son médicament contre l'hypertension, Geodon. L'entreprise a payé un montant de 1,2 milliard de dollars pour régler ces accusations. En 2014, Pfizer a été accusé d'avoir payé des pots-de-vin à des médecins en Égypte, en Jordanie et au Liban, pour promouvoir ses médicaments. L'entreprise a payé 78 millions de dollars pour régler ces accusations. Il y a aussi eu des allégations que Pfizer a payé des pots-de-vin à des fonctionnaires gouvernementaux et des médecins en Chine pour promouvoir ses médicaments. L'entreprise a payé une amende de 25 millions de dollars pour régler ces accusations. Enfin, en 2020, Pfizer a été accusé d'avoir augmenté artificiellement les prix de ses médicaments d'environ 1000% en Argentine. La société a été condamnée à une amende de 2,2 millions de dollars pour ces pratiques illégales. Il est important de noter que Pfizer n'est pas la seule entreprise pharmaceutique impliquée dans des scandales, et ces exemples ne reflètent pas nécessairement la qualité ou l'efficacité des médicaments de Pfizer. De nombreuses autres entreprises pharmaceutiques ont été impliquées dans des scandales au fil des ans.

  • Merck: En 2004, Merck a été accusé d'avoir caché les risques cardiaques de son médicament contre l'arthrite Vioxx. L'entreprise a finalement retiré Vioxx du marché et a payé un montant de 4,85 milliards de dollars pour régler les accusations.

  • GlaxoSmithKline: En 2012, GlaxoSmithKline a été accusé d'avoir falsifié des données de recherche et de payer des pots-de-vin à des médecins pour promouvoir ses médicaments. L'entreprise a payé 3 milliards de dollars pour régler ces accusations.

  • Johnson & Johnson: En 2013, Johnson & Johnson a été accusé d'avoir caché les risques de cancer liés à son talc en poudre. L'entreprise a payé des milliards de dollars pour régler les poursuites judiciaires liées à cette affaire.

  • Novartis: En 2018, Novartis a été accusé d'avoir payé des pots-de-vin à des médecins et des fonctionnaires gouvernementaux en Grèce pour promouvoir ses médicaments. L'entreprise a payé un montant de 7,5 millions de dollars pour régler ces accusations.

Il est important de noter que ces exemples ne représentent qu'une fraction des scandales auxquels les entreprises pharmaceutiques ont été confrontées. Les entreprises peuvent être impliquées dans des pratiques illégales ou irrégulières pour diverses raisons telles que la pression pour atteindre des objectifs commerciaux, la concurrence féroce dans l'industrie ou la pression des actionnaires pour augmenter les profits. D'où l'importance de ne pas faire confiance aveuglément et de s'informer avant d'agir, malgré les incitations et les diabolisations de ce qui n'est pas sous leur contrôle.

6 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page